Social, finance, fiscalité, économie, réglementation, vie des affaires, information sectorielle…
interrogez les 200 experts SVP sur toutes vos questions professionnelles

    Les conditions de travail en Italie : le temps de travail et les congés

    09 July 2012
    L'expatriation en Italie entraîne en matière de conditions de travail, l'application des dispositions d'ordre public italiennes en ce qui concerne entre autres la durée de travail et les congés payés. Ces aspects sont encadrés par la loi mais les conventions collectives peuvent apporter des modifications dans chaque secteur d'activité.

    La durée de travail

    La durée légale de travail est fixée par le décret législatif n°66 du 8 avril 2003 mais les conventions collectives de chaque secteur ont la possibilité de modifier cette durée de travail.

    Le temps de travail normal est fixé à 40 heures par semaine. Ce temps de travail hebdomadaire ne peut dépasser 48 heures calculées sur une période de 7 jours dans un laps de temps de 4 mois maximum, ce qui permet parfois une compensation entre les semaines de plus de 48 heures et celles de moins de 48 heures.

    Le salarié doit bénéficier d'un repos de 24 heures consécutives tous les 7 jours.

    Les congés payés et les jours fériés

    Le salarié dispose d'au moins 4 semaines de congés payés annuels.

    C'est un droit inaliénable et les conventions collectives ne peuvent prévoir une durée inférieure.

    Les jours fériés sont les suivants :

    - Nouvel an, 1er jour ouvrable de janvier

    - Epiphanie, 6 janvier

    - Pâques, Lundi variable

    - Fête de la Libération, 25 avril

    - Fête du Travail, 1er mai

    - Fête nationale, 2 juin

    - Assomption, 15 août

    - Toussaint, 1er novembre

    - Immaculée conception, 8 décembre

    - Noël, 25 décembre

    - Santo Stefano, 26 décembre

    Le congé de maternité et le congé parental

    Le congé maternité dure 5 mois en Italie répartis de la façon suivante : 2 mois avant la date prévue d'accouchement et 3 mois après la naissance.

    Si la salariée est en bonne santé et si elle en fait la demande auprès de l'organisme de sécurité sociale italienne, elle a la possibilité de s'arrêter seulement un mois avant la date présumée d'accouchement et prendre 4 mois après.

    Un congé parental est également prévu par la loi italienne.

    Si le congé parental est pris avant le troisième anniversaire de l'enfant, il est rémunéré à hauteur de 30 % du salaire et dans la limite de six mois.

    Si, par contre, le congé est pris après les 3 ans de l'enfant, il n'est pas rémunéré mais la durée totale du congé parental, partageable entre le père et la mère, est prolongée de dix mois, et chacun des deux parents a la possibilité de s'absenter six mois.

    La durée du congé parental peut être portée à onze mois dans le cas où le père prend au moins trois mois. Dans ce cas, ce congé est possible jusqu'aux 8 ans de l'enfant.

    Cette lettre est réalisée par : Laure Istria, Robert Giovannelli, Say-yiek Chhe