Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Les logements foyers deviennent des résidences autonomie

    30 mai 2016

    Définies dans la loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement de décembre 2015 les résidences autonomie sont les nouvelles structures qui remplacent les anciens logements foyers datant des années 1960-1980. Un décret paru le 29 mai 2016 en précise les modalités et le fonctionnement.

    Nouvelle forme d'établissement médico-social

    Les résidences autonomie représentent une offre de l'ordre de 110 000 places et accueillent des personnes autonomes lors de leur l'admission. En vieillissant ces personnes ont souvent besoin d'un accompagnement spécifique. Les logements foyers n'étant plus adaptés à la demande d'un nouveau public, personnes en situation de handicap vieillissantes et personnes en précarité sociale, ils doivent être restructurés pour mieux accomplir leur mission.

    Les résidences autonomie sont définies comme " des établissements qui relèvent de façon combinée du 6 alinéa du I de l'article L. 312-1 du code de l'action sociale et des familles et de l'article L. 633-1 du code de la construction et de l'habitation ... les résidences autonomie proposent à leurs résidents des prestations minimales, individuelles ou collectives, qui concourent à la prévention de la perte d'autonomie, définies par décret. "

    Le décret 2016-696 précise la liste des prestations minimales délivrées par ces établissements comme par exemple des services de restauration, blanchisserie ou communication et des animations collectives. Il définit également les personnes pouvant y être accueillies et les dépenses prises en charge dans le forfait autonomie. Ce forfait permet aux personnes âgées de bénéficier d'animateurs, d'ergothérapeutes, de psychomotriciens et d'activités motrices, sensorielles, cognitives ou psychiques.

    Ce texte entre en vigueur le 1er juillet 2016 sauf pour les prestations minimales qui seront obligatoires au 1er janvier 2021.

    Cette lettre est réalisée par : Valérie Belair, Baudouin Despres, Rosine Magnier

    Les articles des experts SVP sur le même thème :