Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Les matériaux métalliques s'autoguérissent

    21 septembre 2009

    La corrosion des métaux se produit très facilement dès que la couche protectrice en surface de ces métaux est rompue, mais des chercheurs allemands travaillent sur des nanocapsules contenant un liquide, réparties de façon régulière sur la surface de la couche protectrice du métal.

    Nanocapsules intégrées à une couche galvanique

    Le liquide à l'intérieur des nanocapsules peut être adapté pour différentes applications tant dans la construction, l'automobile et autres industries utilisant de l'acier. Les chercheurs ont réalisé des premières couches de l'ordre du centimètre destinés au cuivre, au nickel ou au zinc. En effet, les boulons, écrous et vis en acier, qui sont sensibles à la corrosion, sont déjà galvanisés avec des métaux inoxydables tels que le zinc et le chrome.

    Une idée d'application : les roulements

    Une des applications déjà bien avancée est l'utilisation de cette technique dans les roulements. En effet, si le lubrifiant manque dans un roulement, il faut changer entièrement la pièce, en revanche, si le liquide (dans ce cas du lubrifiant) intégré à la nanocapsule rompue par le contact non lubrifié, se libère,et le roulement n'est pas érodé.

    Même si les avancées technologiques vont bon train dans ce domaine il faut savoir qu'un a deux ans de recherche sont encore nécessaires avant que des équipements entiers soient traités de cette façon.

    " Innovation technique : cliquez ici pour poser votre question à un expert "

    Cette lettre est réalisée par : Dugravier Jacques, Doyen Muriel, Magnier Rosine