Social, finance, fiscalité, économie, réglementation, vie des affaires, information sectorielle…
interrogez les 200 experts SVP sur toutes vos questions professionnelles

    Les RH parties prenantes de la stratégie de l'entreprise

    20 February 2020

    Innover, se réinventer : l'entreprise ne cesse de rechercher des facteurs de différenciation de ses concurrents. Explorer le facteur humain peut alors devenir un atout considérable sur des marchés saturés. Les Rh gagnent leur place dans la stratégie globale de l'entreprise.

    De la fonction " personnel " au " capital humain "

    Exit l'image de la fonction personnel représentative de coûts ! Il s'agit ici de " capital humain ". L'essor du travail en équipes, du collaboratif, de l'intelligence collective en est la preuve. Nombre d'entreprises mettent en avant que leurs compétences internes constituent leur plus grande richesse et recherchent l'engagement de leurs collaborateurs. Savoir détecter les talents, les manager est gage de réussite.

    Maîtriser le droit du travail : un atout dans la stratégie de l'entreprise

    Le droit du travail est souvent perçu comme une contrainte éloignée de la réalité. Pourtant, le maîtriser est un avantage considérable sur ses concurrents pour élaborer sa stratégie et une certaine cohérence sociale.

    C'est ce que souligne Mickaël d'Allende, avocat et professeur de droit " le droit du travail ne saurait être réduit à sa fonction de protection des salariés. Nier la dimension stratégique du droit du travail, c'est commettre à la fois une erreur et une faute." (in Entreprise et carrières, janvier 2020).

    Le développement de la négociation collective souhaité par le législateur ces dernières années en est une parfaite illustration : chaque entreprise, quelle que soit sa taille, a désormais la possibilité de construire un cadre sur mesure, par exemple en matière de temps de travail.

    Une stratégie RH au service de la stratégie d'entreprise

    Les enjeux sont considérables au vu des entreprises confrontées à une pénurie de candidats ou un fort turn-over. Elaborer une stratégie RH, c'est renforcer sa marque employeur pour recruter des talents favorisant la croissance, mettre en place un management des compétences incluant les problématiques liées à la formation et fidéliser ses collaborateurs. L'essor de l'expérience collaborateur démontre bien l'intérêt de plus en plus marqué des entreprises.

    Des indicateurs peuvent être mis en place pour mesurer son efficacité : taux d'absentéisme des salariés, turn-over, degré de satisfaction et d'implication des collaborateurs, mesure de l'impact d'une formation.

    Le DRH, l'expérience collaborateur et le Codir

    D'après Pierre Marzin, consultant Rh et Médias sociaux, " les DHR sont confrontés dans leur quotidien à un double paradoxe étroitement lié au rôle qu'ils occupent au sein de l'entreprise. En effet, ils sont d'un côté partie prenante d'une vision stratégique globale, et de l'autre ils font face aux problématiques individuelles " (in RHinfo.com, janvier 2019).

    Cette dualité peut s'avérer une force si les DRH envisagent leur fonction comme garante de l'expérience collaborateur.

    Or la réussite d'une expérience collaborateur va permettre d'adhérer à la stratégie de l'entreprise. La politique RH sera en phase avec le plan stratégique : le capital humain n'est finalement que la résultante du modèle économique d'expérience clients, collaborateurs et partenaires élaboré par l'entreprise.

    Le DRH en participant à l'élaboration de la stratégie va apporter sa vision de la transformation via l'expérience collaborateur. D'où le nécessité de bien connaître les métiers de l'entreprise et leurs besoins afin de recruter les bons talents et de les faire évoluer.

    L'Observatoire européen des politiques et pratiques de gestion des ressources humaines le confirme : le DRH a un fauteuil au Codir dans 91 % des cas. (rapport CRANET 2014, in ExclusiveRh.com juin 2019). Ce chiffre est d'ailleurs stable depuis 2005, après avoir lentement progressé depuis le milieu des années 90.

    Son rôle ? Un business partner empli de sagesse ? Pour Jean-Paul Charlez, " c'est justement ce rôle de contradicteur qui permet au DRH d'exercer une influence sur les décisions " (in ExclusiveRh.com, juin 2019).

    Cette lettre est réalisée par : Céline Niterbuhl
    , Anne-catherine Auzanneau
    , Delphine Guidat

    Les articles des experts SVP sur le même thème :