Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Les spécificités du contrat d'agent commercial suisse : définition et rémunération

    11 juillet 2019

    Faire appel aux services d'un agent commercial est une bonne façon de développer son activité en Suisse sans s'implanter dans le pays. Apprenez-en plus sur toutes les spécificités du contrat d'agent commercial au travers cet article.

    L'agent commercial en droit suisse

    En Suisse, le contrat d'agence est régi par les articles 418a et suivants du Code des Obligations (ci-après : " CO ").

    Selon l'art. 418a al. 1 CO, le contrat d'agence est le contrat par lequel une personne (l'agent) est chargée, à titre permanent, par un ou plusieurs mandants, de négocier la conclusion d'affaires ou d'en conclure en leur nom et pour leur compte, sans être liée à eux par un contrat de travail.

    Ainsi défini, le contrat présente les trois caractéristiques suivantes :

    - L'objet du mandat : L'agent s'engage soit à négocier, soit à conclure des affaires au nom et pour le compte du mandant.

    - Le caractère durable : Le mandat que reçoit l'agent doit avoir un caractère durable, sans qu'il soit toutefois nécessaire de convenir d'une durée minimale. Il doit en être ainsi dans l'esprit des parties, et dans l'intérêt du mandant.

    - L'indépendance de l'agent : A la différence du travailleur, l'agent agit à titre indépendant, sans être lié au mandant par un rapport de dépendance.

    Rémunération de l'agent commercial

    Le droit à la commission est subordonné à trois conditions, que les parties peuvent très largement modifier, mais uniquement par convention écrite soit :

    - la conclusion des affaires,

    - le lien de causalité, c'est-à-dire lorsque l'opération a abouti grâce à son intervention et

    - que celle-ci s'est déroulée pendant la durée du contrat et l'absence de cause d'échéance, soit lorsque l'agent perd son droit à la provision s'il a agi contrairement aux intérêts du mandant ou aux règles de la bonne foi.

    Le montant de la commission est déterminé par la convention ou à défaut par l'usage, conformément à ce qui se pratique au lieu où l'agent exerce son activité et pour ce type d'activité.

    Ne manquez pas : La rupture du contrat d'agent commercial

    Cette lettre est réalisée par : Iris Lalande, Laure Istria, Laureline Marcoult, Robert Giovannelli

    Les articles des experts SVP sur le même thème :