Social, finance, fiscalité, économie, réglementation, vie des affaires, information sectorielle…
interrogez les 200 experts SVP sur toutes vos questions professionnelles

    Les vêtements à compression musculaire pour l'entraînement et la récupération des sportifs

    18 January 2010

    Les vêtements à compression musculaire sont destinés à favoriser la récupération musculaire, à améiorer la circulation sanguine. Ces vêtements sportifs sont à la mode. Dans un premier temps réservés aux seuls mollets, ils sont maintenant déclinés en gamme complète, de la tête aux pieds.

    Des vêtements intelligents pour l'entraînement des sportifs

    Le principe de compression musculaire a pour objectif d'activer le flux sanguin afin d'éliminer les toxines accumulées lors d'un effort physique intense.

    Les sportifs de haut niveau portent des bas de contention ou compression après une compétition, une épreuve physique, ceci afin de récupérer plus rapidement. Cette pratique s'avèrerait utile aussi pour l'athlète en action, l'accélération de flux sanguin a des conséquences sur l'oxygénation des muscles, en retardant l'émission d'acide lactique, source de crampes. Le port de ces vêtements apporte un gain d'endurance, une puissance musculaire, assortis d'un recul du seuil d'épuisement et une amélioration du retour veineux.

    Ce constat a déclenché chez les industriels spécialistes du vêtement sportif et ses accessoires, la conception et la confection de produits innovants, à haute valeur ajoutée tels que Skins, UPenn, XBionic, XSocks, Booster...et dotés de ces propriétés. Certains de ces articles comme Booster, ont intéressé les spationautes de l'Agence Spatiale Européenne qui les ont testés. Tous ces nouveaux concepts partagent un même positionnement haut de gamme, pour des prix de vente élevés. De part leurs fonctionnalités très appréciées des athlètes, tant sur le plan santé que performance technique, ce marché est promu à un bel avenir pour les utilisateurs, évoluant dans différentes disciplines comme les sports collectifs ou le running.

    Une question ? Les experts SVP vous répondent

    Nouveaux procédés : cliquez ici pour voir nos autres billets

    Cette lettre est réalisée par : Christiane Herblot, Rosine Magnier, Jacques Dugravier