Social, finance, fiscalité, économie, réglementation, vie des affaires, information sectorielle…
interrogez les 200 experts SVP sur toutes vos questions professionnelles

    Net rebond des cours des matières premières

    15 September 2009

    Les cours des matières premières importées en France ont fortement augmenté au cours des trois derniers mois. Selon l'INSEE, hors énergie, la hausse atteint +25,3% pour les matières premières industrielles contre +6% pour les produits agricoles.

    Sucre : bond de 40% du cours mondial

    Au cours des trois derniers mois, les cours des matières premières alimentaires ont augmenté de manière très contrastée (+6,6% en moyenne).

    Le sucre tient depuis l'été la vedette. Ainsi, le sucre a pulvérisé son record tenu depuis 28 ans. Le cours a en effet gagné plus de 40% au cours des trois derniers mois. Les raisons sont essentiellement climatiques : la sécheresse en Inde et les inondations au Brésil ont provoqué une baisse de la production. Les cours des oléagineux ont eux aussi, dans une moindre mesure, subit les baisses de production.

    Les récoltes de blé et de mais s'annoncent sous de meilleurs auspices entrainant un repli des cours.

    Explosion de certains cours

    Les cours des matières premières industrielles, qui avaient commencé l'année 2009 en baisse, ont connu un redressement significatif au deuxième trimestre.

    La reprise de la demande a produit pendant l'été, une hausse des prix des métaux. La demande chinoise a fait envoler le cours du cuivre (+35% en 3 mois). Les autres métaux comme le zinc,le nickel (+55% sur 3 mois) ont suivi malgré une demande toujours faible et des stocks encore élevés. Des problèmes de pollution au plomb a fait réagir brutalement le gouvernement chinois qui a exigé la fermeture des fonderies concernées. Un quart de la capacité de production du pays aurait été suspendu. Le cours du plomb a ainsi fait un bond fantastique de 160% en huit mois.

    1000 dollars l'once d'or

    L'or pulvérise le seuil des 1 000 $ l'once. Si la spéculation a lancé la hausse, la demande des investisseurs a pris le relais. La faiblesse du dollar et les hésitations des marchés des actions ont aussi soutenu la tendance haussière de l'or. Enfin la demande a connu une augmentation en Inde, en Chine et au Moyen Orient en raison des fêtes.

    L'argent a suivi l'or, en amplifiant le mouvement et en revenant à son niveau le plus haut depuis un an (plus de 30% depuis le début de l'année).

    Cette lettre est réalisée par : Murielle Doyen, Pierre-louis Passalacqua, Jean-luc Zeiler