Social, finance, fiscalité, économie, réglementation, vie des affaires, information sectorielle…
interrogez les 200 experts SVP sur toutes vos questions professionnelles

    Neutralité carbone en 2050 : quel rôle pour les collectivités ?

    18 October 2022
    Cette lettre est réalisée par : Delphine Honore
    , Marie Fortier

    L'Institute For Climate Economics (I4CE) a réalisé une étude sur les besoins d'investissement et d'ingénierie pour la neutralité carbone dans les collectivités entre 2021 et 2030.

    20 % du budget d'investissement annuel des collectivités estimé nécessaire pour le climat

    Selon l'I4CE, les collectivités devraient réaliser au moins 12 Mds € d'investissements chaque année de 2021 à 2030 pour atteindre les objectifs de la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC), soit 18 % de leur budget d'investissement total actuel.

    Ces besoins d'investissements climat des collectivités concernent :

    - la mobilité (67 % des besoins), dont en particulier les aménagements cyclables (3, 3 Mds €/an) et le financement du ferroviaire et des transports en commun (3 Mds €/an) ;

    - la rénovation énergétique des bâtiments publics (2,7 Mds €/an);

    - l'efficacité énergétique de l'éclairage public et les réseaux de chaleur urbain (1,1 Mds €/an).

    Vers un doublement des investissements climat des collectivités ?

    L'étude indique que à l'heure actuelle, environ 5,5 Mds € d'investissements climat sont réalisés aujourd'hui par les collectivités. Ces dernières devraient chaque année, dès aujourd'hui et jusqu'en 2030, consacrer 6,5 Mds € d'investissements climat supplémentaires.

    Le besoin d'accélération des investissements est particulièrement important dans :

    - les aménagements cyclables (+2,3 Mds €/an) ;

    - la rénovation énergétique des bâtiments publics (+ 1,4 Mds €/an);

    - le ferroviaire;

    - l'efficacité énergétique de l'éclairage public (+ 800 M €/an chacun).

    Par ailleurs, pour accélérer l'action climat, les collectivités doivent renforcer leurs moyens d'ingénierie ce qui représente 1,5 md €/an et 25000 agents dédiés.

    Les articles des experts SVP sur le même thème :