Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Perturbations sur les marchés de matières premières

    23 avril 2014

    Au mois de mars 2014, le prix des matières premières importées en France a reculé de 0,5% sur le mois, la baisse cumulée sur les douze derniers mois étant de 8,3%. Les mauvaises conditions climatiques entraînent la hausse des cours des produits agricoles comme le café et la viande bovine, les tensions en Ukraine pesant sur le prix des métaux précieux. La baisse de régime de l'industrie chinoise a, quant à elle, affecté à la baisse le prix des matières premières industrielles comme le cuivre.

    68% de hausse sur l'arabica

    Depuis le début de l'année 2014, le cours du café Arabica a bondi de 68%. En mars, la hausse atteint 21% après 30% en février. La raison essentielle d'une telle flambée réside dans une sécheresse exceptionnelle affectant le Brésil, principal exportateur avec environ un tiers du marché mondial. Cette augmentation n'a pas encore impacté le prix du paquet de café dans les supermarchés.

    Augmentation du prix de la viande

    La sécheresse provoque aussi l'augmentation du prix de la viande bovine. Aux Etats-Unis, le cheptel est au plus bas depuis le début des années 1950. Quant aux éleveurs australiens, ils exportent faute de pâturages pour nourrir leurs troupeaux. Sur les trois derniers mois, la hausse du prix de la viande est voisine de 22%. D'autres produits agricoles voient leurs prix progresser, tel le sucre (+8,6% sur le mois), le soja (+4,7% sur le mois), le blé (+13,9% sur le mois).

    Baisse confirmée du cours des métaux

    Le ralentissement des industries des pays émergents, Chine en tête, perturbe le cours des matières premières industrielles. En mars, le cours du minerai de fer chute de 9% (-25% sur un an). Seul le nickel se renchérit (+9% sur le mois) en raison de la crise ukrainienne, la Russie étant le deuxième producteur mondial. Le prix du cuivre baisse de 6,8% sur le mois (-13% sur un an), le prix de l'aluminium reculant de 0,6% (-11% sur un an)

    Hausse du cours des métaux précieux

    En mars, le prix de l'or augmente de 2,7% (baisse de 16,1% sur un an). Les tensions entre l'Ukraine et la Russie impactent le prix du palladium (+5,1% sur le mois) dont la Russie est le principal producteur mondial. Le prix du platine rebondit de 1,7% sur le mois après avoir reculé de 1,2% en février.