Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Petit guide pour grands timides !

    13 décembre 2013

    La commande publique est, pour toutes les entreprises, une opportunité de croissance et de pérennité de l'activité. Or, la réponse à un appel d'offres est perçue comme une procédure complexe pour de nombreuses entreprises, petites et grandes. En conséquence, celles-ci sont encore trop peu nombreuses à se porter candidates, freinées par un certain nombre d'idées reçues.

    Osons !

    Telle est la phrase d'introduction du nouveau guide à l'attention des TPE et PME pour les inciter à s'intéresser à la commande publique. Comme le rappelle Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, nous traversons une crise économique d'une rare violence et la commande publique doit représenter un levier significatif de croissance. Il cite un volume d'affaires annuel de près de 200 milliards d'euros et insiste sur le fait que les TPE et PME doivent saisir les opportunités qui en résultent.

    Face à ce constat maintes fois effectué, Jean-Lou Blachier, médiateur national des marchés publics, (et oui cela existe pour de vrai), monsieur, a été mandaté pour élaborer un guide pratique à l'attention des chefs d'entreprises. Une nouveauté ? Pas du tout, plutôt un énième guide à l'attention des entreprises réputées frileuses vis-à-vis de l'achat public. Or, en temps de crise qui serait assez fou pour refuser un tel potentiel de chiffre d'affaire ? « Chefs d'entreprise, osez la commande publique », voilà un intitulé bien incitatif, mais comment convaincre que ce nouveau guide est meilleur que les précédents ? En simplifiant et dédramatisant :

    Au menu, vulgarisation des termes et procédures, attaque en règle contre les idées reçues version commande publique « mythes et réalités ? ». Mais au final, quoi de nouveau à l'ouest ! Un guide supplémentaire, actualisé et bien illustré…certes mais un guide pratique ne fait pas le droit et du côté de la réglementation, rien ne bouge (pour l'instant) : pas de small business act, pas de marchés réservés ; bref, un ravalement de façade, sans plus !

    A lire pour celles et ceux ignorants ou hésitants qui s'interrogent encore sur le grand mystère de l'achat public…

    Pour tout savoir d'une entreprise avant de vous engager, découvrez la synthèse Entreprise

  • La révision de prix dans les contrats et marchés : téléchargez le livre blanc des experts SVP