Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Pétrole, chute des cours.

    06 octobre 2008

    Cours du Brent
    Moyenne mensuelle du cours du pétrole qualité "Brent" pour livraison mois courant (US dollar par baril de 159 litres) : moyenne arithmétique des cours quotidiens de clôture à Londres.

    Actualités - chute des cours.
    Les cours du pétrole poursuivent leur baisse. Le cours du pétrole Brent a atteint 88,19 dollars lors de la séance du 6 octobre (65 euros). Le marché craint en effet la propagation de la crise financière américaine à travers le monde, alors que le ralentissement économique a déjà entraîné une réduction de la consommation. La demande de brut avait déjà baissé dans les pays riches depuis mai, avant que la crise financière ne touche les Etats-Unis le mois dernier.
    Le marché des produits pétroliers suit de très près les réactions de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole). Si le cartel des pays pétroliers ne réduit pas sa production, cela pourrait entraîner une poursuite de la baisse des prix.
    Entre le début et la fin du mois de septembre, le cours du Brent a perdu 15% de sa valeur, revenant au niveau atteint début d'année. La chute des cours compromet la mise en production des hydrocarbures coûteux à extraire, production nécessaire pour augmenter l'offre.
    Jusqu’où l'Arabie Saoudite, premier exportateur au monde de brut laissera t-il filer les cours ? Les Algériens qui accueillent la prochaine réunion extraordinaire du cartel, en décembre 2008, ont déjà fait savoir qu’un baril au-dessous de 80 dollars mettrait en danger leur économie. L'OPEP pourrait, à nouveau, intervenir si les cours continuent de baisser.
    Pour la ligne dure de l'Organisation, en particulier pour l'Iran et le Venezuela, le seuil des 100 dollars était jusqu'à présent une ligne de défense qu'il fallait tenir coûte que coûte, notamment pour financer leur politique sociale.
    Il faut enfin souligner la présence à Vienne, lors de la dernière réunion de l'OPEP du vice-premier ministre russe, chargé de l'industrie et président du groupe pétrolier Rosneft. Cette visite a montré la volonté de la Russie, premier producteur mondial de pétrole, lui-même affecté par la baisse des cours, de se rapprocher du cartel, sans pour autant se porter candidat comme treizième membre après le départ confirmé de l'Indonésie.
    Du côté de la demande, la consommation américaine de carburants a nettement ralenti cet été. Mais la grande inconnue reste la Chine. Quel sera l'impact de la crise sur la demande chinoise, principale cause de la hausse de la demande.

    Agenda
    Prochaine réunion de l'OPEP : 15 décembre 2008 à Alger.
    L’ordre du jour de cette réunion extraordinaire portera sur l’examen de l’évolution de la situation du marché du pétrole en raison de la chute des prix et surtout de la crise financière.

    Tendance
    Fourchette des prévisions :  entre 80 et 135 dollars le baril à l'horizon de septembre 2009.

    Marché à terme
    Livraison pour décembre 2008 : 92 dollars le baril.