Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Pétrole : facteurs de hausse toujours allumés

    04 mai 2006

     

    Cours du Brent pour livraison mois courant

    Moyenne mensuelle (US dollar par baril) : moyenne arithmétique des cours quotidiens de clôture à Londres

    Agenda
    Prochaine réunion ordinaire de l'OPEP: le 11 septembre 2006, à Vienne.

    Tendance
    Prévisions : le marché est si tendu que la moindre information pousse les cours
    toujours plus haut.

    Marché à terme
    Livraison en décembre 2006 : 75$ /baril.

    Actualités

    Le marché pétrolier reste déterminé à se lancer à l'assaut de nouveaux records. La hausse de la demande notamment en Chine et aux Etats-Unis, dans un contexte de rigidité de l'offre et d'incertitudes géopolitiques et météorologiques, poussent les cours vers le haut. A court terme, les prix du pétrole ne peuvent que se maintenir aux niveaux actuels et ce, tant que les perspectives semblent figées sur tous les fronts.

    Selon l'Agence internationale de l'Energie, la demande de pétrole progresserait, actuellement, de 1,6 million de barils par jour (1,9% par an), soit l'équivalent de la production de la Libye. L'Agence met en avant les effets à moyen terme de la situation durable au Nigeria, associés aux craintes d'une possible interruption des exportations iraniennes et à l'arrivée prochaine de violentes tempêtes dans le golfe du Mexique.

    Cette situation de risque entraîne le marché à une surenchère spéculative, notamment pour garantir l'approvisionnement dans l'hypothèse d'un arrêt ou de forte baisse de la production iranienne (actuellement de 3,8 millions de barils).