Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Prêté pas donné !

    05 février 2009

    Communautaire, ludique, pédagogique....vous pensez à une encyclopédie participative ? Un jeu éducatif en réseau ? Non, vous êtes sur Babyloan.org, premier site de microcrédit solidaire à destination des pays en développement

    La donne change

    Fondé par un ancien cadre de la finance Babyloan.org est ouvert depuis septembre 2008.

    A ce jour 2215 parrains ont prêté près de 113.000 euros et financé 328 projets.

    Le fonctionnement du site est simple : tout en expliquant l'univers de la microfinance, il permet à l'internaute de choisir la personne qu'il souhaite parrainer et de suivre son projet jusqu'à sa réalisation

    Le site change la donne de l'aide au développement humanitaire : les projets des microentrepreneurs sont consultables en ligne. Leur nom, leur photo, la description et leur demande de crédit y sont détaillés. L'internaute sélectionne un projet, effectue son don en ligne (à partir de 20 euros) et reçoit régulièrement des informations sur le microentrepreneur qu'il parraine.

    Il prête mais ne donne pas : à l'échéance du prêt, il peut récupérer son argent ou le prêter à nouveau

    Carte postale abdul celestine

    Les Babyloaniens

    Pour mener son projet à bien, le site s'appuie sur des instituts de microfinance, véritables relais sur le terrain qui identifient les besoins des populations, communiquent les informations sur leurs projets et servent d'intermédiaires pour recevoir l'argent des bénéficiaires qui ne possèdent pas en général de compte bancaire.

    La volonté de Babyloan est d'être plus qu'une simple plateforme de financement solidaire. Il s'agit de créer une véritable communauté de Babyloaniens. Des Babyloaniens qui, à terme, pourront aussi aller sur le terrain.

    Mais pourquoi ce nom de Babyloan, au juste ? c'est très simple : l'une des fondatrices écoutait " Babylon Circus " sur son MP3 et ... il fallait y penser !

    Babyloan.org

    Cette lettre est réalisée par : Niko Lenoir, Géraldine Sourdot