Social, finance, fiscalité, économie, réglementation, vie des affaires, information sectorielle…
interrogez les 200 experts SVP sur toutes vos questions professionnelles

    Prévention des risques professionnels

    24 April 2009

    Cette lettre est réalisée par : Caroline Wattez, Muriel Doyen, Jacques Dugravier

    La CNAMTS (caisse nationale maladie des travailleurs salariés) a publié les chiffres 2007 concernant les accidents du travail et les maladies professionnelles .

    Accidents du travail : augmentation des décès de 16%

    Le secteur du BTP et celui des transports sont les plus touchés.622 décès ont été comptabilisés en 2007.

    Par ailleurs le nombre de maladies professionnelles est encore en augmentation ( 3,6%)par rapport à l'année précédente.Les TMS(troubles musculo squelettiques)représentent plus de 70% des ces pathologies.

    Journée mondiale de la santé au travail , le 28 avril 2009

    2,2 millions de salariés décèdent chaque année dans le monde

    Ce chiffre est estimé par le BIT dont le Directeur général rappelle que :" Nous savons qu'en évaluant les risques et les dangers, en les combattant à la source et en promouvant une culture de la prévention,nous pourrons réduire de manière significative les maladies et les lésions professionnelles"

    De nombreux événements sont prévus dans le monde pour célébrer cette journée

    Bientôt un carnet de santé pour les salariés ?

    Un amendement au Grenelle 1 de l'environnement

    Le Sénat a adopté un amendement pour la création d'un carnet de santé du salarié , au 1er janvier 2012.

    Lancé à titre expérimental,il aurait pour but de suivre l'état de santé du salarié et les expositions professionnelles auxquelles il aurait été soumis durant sa carrière.Seraient concernées, dans un premier temps, les expositions aux produits CMR (cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques).Par la suite, tous les salariés pourraient avoir un carnet de santé .

    Formation ou sanction pénale?

    Convention de formation à la sécurité pour les chefs d'entreprise

    La FFF (Fédération Française du Bâtiment), les Parquets de Rennes et de Saint-Malo, ainsi que la direction départementale du travail et l'OPPBTP (organisme de prévention du bâtiment) ont eu l'idée d'une convention.

    En cas d'infraction, au lieu d'une sanction pénale , le Parquet propose au chef d'entreprise de suivre une formation de 2 jours auprès de l'OPPBTP.

    Une fois la formation suivie,la poursuite est classée sans suite. Mais toutes les infractions ne sont pas concernées.

    Celles qui ont eu comme conséquence un accident du travail avec arrêt ou qui celles qui ont conduit l'inspecteur du travail à arrêter le chantier sont exclues de ce dispositif