Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Publicité digitale : les chiffres

    29 juillet 2013

    La pub digitale reste un marché en croissance malgré la crise et les perspectives liées au décollage de la publicité sur mobile et tablettes devraient prolonger cette tendance selon la 10 ème édition de l'Observatoire de l'e-pub.

    Un marché en bonne santé

    Cette étude a été présentée le 9 juillet 2013 - par le SRI (Syndicat des Régies Internet), réalisée par PwC (PricewaterhouseCoopers) en partenariat avec l'Udecam (Union des entreprises de conseil et achat média).

    Malgré la crise, les investissements publicitaires dans le digital ont augmenté de 4 % pour le 1er semestre 2013 par rapport au 1er semestre 2012.

    L'étude souligne toutefois que la part des investissements digitaux dans les investissements publicitaires est de 20% en France alors qu'elle atteint 35 % en Grande-Bretagne, 30% en Allemagne et 24 % aux USA ; une belle marge de progression possible et les auteurs appellent les annonceurs à moins de frilosité. Paradoxalement la France se situe devant ces pays en matière d'équipement en smartphones, tablettes et TV connectées.

    Le search (liens sponsorisés) se taille la meilleure part avec 57 % des investissements, le display (bannières, bandeaux, vidéos...) 26 %, les autres leviers (affiliation, e-mailing, comparateurs) se partageant les 17 % restants. La vidéo, le RTB* et le mobile tirent la croissance du display.

    Décollage du marketing mobile

    Entre le 1er semestre 2010 et le 1er semestre 2013, la publicité digitale sur mobile est passée de 38 millions d'euros à 85 millions d'euros et le syndicat prédit un réel décollage de celle-ci, tant de fois annoncé, mais resté timide jusqu'ici. La publicité sur mobile représente en effet 6% des investissements publicitaires en France et reste sous-investie au regard des audiences (31%). Or le m-commerce, les techniques web to store, le développement de la 4G, l'émergence du RTB* mobile devraient stimuler ce marché.

    * RTB : Real-Time Bidding, enchères en temps réel

    Cette lettre est réalisée par : Michel Logerot, Géraldine Sourdot, Muriel Doyen