Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Quels sont les quotas de travailleurs étrangers dans les entreprises au Chili ?

    12 mars 2019

    Au Chili, la loi impose un minimum de 85% de travailleurs chiliens dans les effectifs des sociétés. Mais qui est considéré comme travailleur chilien, comment sont comptabilisés les 85% et existe-t-il des exceptions ?

    85% de travailleurs chiliens

    La loi chilienne impose que 85% des effectifs des sociétés chiliennes soient des nationaux chiliens. A contrario, les sociétés chiliennes ne peuvent pas avoir plus de 15% de travailleurs étrangers.

    Pour calculer ces 85%, on prend en compte le nombre total d'employés que la société a sur le territoire chilien, et non pas chaque lieu de travail séparément.

    Certains salariés ne sont pas pris en compte dans le calcul des 85% : il s'agit des techniciens étrangers spécialisés répondant à certaines conditions. Pour l'embauche de ces salariés étrangers, aucune autorisation ne doit être obtenue auprès du Ministère du Travail.

    Les travailleurs étrangers mariés à des ressortissants chiliens ou ayant des enfants chiliens ne sont pas non plus pris en compte dans le calcul.

    Enfin, les travailleurs étrangers résidant au Chili depuis au moins 5 ans sont considérés comme chiliens dans le calcul des 85%.

    Cette lettre est réalisée par : Laure Istria, Robert Giovannelli, Laureline Marcoult

    Les articles des experts SVP sur le même thème :