Social, finance, fiscalité, économie, réglementation, vie des affaires, information sectorielle…
interrogez les 200 experts SVP sur toutes vos questions professionnelles

    Salaires 2013 : la prudence des DRH

    19 April 2013
    En 2013, le faible niveau de l'inflation associé au contexte d'incertitude économique influence les négociations annuelles sur les salaires. Le rythme de l'inflation supérieur à 2% en début année 2012 avoisine dorénavant 1%.

    Les salaires s'ajustent avec retard à l'inflation

    Le net ralentissement des prix à la consommation intervenu en novembre et décembre dernier ne s'est pas encore répercuté au niveau des salaires. D'après la dernière enquête du Ministère du Travail, au cours de l'année 2012, les salaires de base ont progressé de 2,1% (+2,3% en 2011), soit au dessus de l'inflation (+1,3%, contre 2,5% en 2011). Le gain en pouvoir d'achat avoisine 0,8%. L'ajustement devrait intervenir en 2013 d'autant que le taux de chômage semble se stabiliser à 10% de la population active.

    Les politiques salariales axées sur le maintien de l'emploi

    Selon une nouvelle enquête Hewitt, l'objectif du maintien de l'emploi, encadré par l'accord sur la " flexisécurité ", prend le pas sur les préoccupations salariales dans les entreprises. Dans les grandes entreprises les plus touchées par la crise, comme Air France, PSA ou Alcatel, aucune augmentation n'a été proposée. Pour les sociétés bénéficiaires, les DRH prévoient, pour 2013, des augmentations générales au dessus de l'inflation prévue (+1,2%). Les augmentations individuelles et les primes traduiront quant à elles une certaine prudence. Selon le cabinet RH, 46% des directions gèleraient les primes et 17,5% les supprimeraient. L'INSEE table sur un ajustement des salaires moyens (primes comprises) avec un taux de croissance de 1,4% annuel en juin prochain.

    SMIC : 9,43 euros/heure

    Le salaire minimum applicable depuis janvier 2013 s'établit à 9,43 euros par heure,
    soit 1 430,25 euros par mois, 1 098 euros net. Environ 11 % des salariés sont rémunérés au SMIC dans les entreprises.

    Baisse du salaire réel des fonctionnaires

    Dans le cadre du redressement des finances de l'Etat, le point d'indice de la fonction publique est gelé depuis juillet 2010. Compte tenu des augmentations de salaires hors indice de base, le salaire moyen des fonctionnaires a progressé de 1,2% en 2012 contre +1,8% en 2011. Le salaire réel (inflation déduite) recule de 0,5% (-0,3% en 2011).

    Evolution des salaires de base

    Récapitulatif de l'évolution des salaires de base pour les cadres, les professions intermédiaires, les employés et les ouvriers, depuis 2010, trimestre par trimestre et en rythme annuel ; d'après le Ministère du travail.

    Cette lettre est réalisée par : Jean-luc Zeiler, Pierre-louis Passalacqua, Muriel Doyen