Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Salaires : Hausse des rémunérations dans tous les secteurs marchands

    09 juillet 2019

    Au premier trimestre 2019, l'indice du salaire mensuel de base de l'ensemble des salariés progresse de +0,8% entre les mois de décembre 2018 et mars 2019. Sur les douze derniers mois, les salaires du secteur privé ont progressé pour la deuxième fois consécutive de +1,6% d'après le Ministère du travail.

    Des salaires en hausse pour tous les secteurs au premier trimestre 2019

    Au premier trimestre 2019, l'indice du salaire mensuel de base (SMB) de l'ensemble des salariés (hors agriculture et emplois publics) marque une progression par rapport au précédent trimestre avec une hausse de +0,8% contre +0,2% précédemment. Sur un an, les salaires mensuels de base ont une nouvelle fois augmenté de +1,6% au premier trimestre 2019 après +1,6% au quatrième trimestre 2018.

    Dans le détail, les salaires de toutes les catégories professionnelles ont progressé en ce début d'année. Les cadres ont vu leurs salaires augmenter plus fortement que l'ensemble des salariés, avec une hausse de +1,8% sur un an. Notons également une hausse de +2,2% pour les cadres du secteur de la construction alors que l'ensemble du secteur de la construction n'a augmenté que de +1,8% sur les douze derniers mois.

    Les variations de salaires les plus faibles concernent les employés avec une évolution annuelle de +1,6% sur un an contre +1,3% au précédent trimestre. Cependant, les employés du secteur du commerce ont vu leurs salaires augmenter de +1,8% sur les douze derniers mois alors que l'ensemble du secteur du commerce et de la réparation automobile n'a augmenté que de +1,6% sur un an pour la même période.

    Focus : les hausses de salaires sont-elles la conséquence d'une pénurie de main d'œuvre ?

    D'après les prévisions de la Banque de France, les salaires moyens sont amenés à continuer leur progression pour les prochaines années. En effet, les salaires dans le secteur marchand devraient augmenter en moyenne de +1,4% en 2019, +1,2% en 2020 et +1,4% en 2021. Dès lors, on peut se demander si cette tendance répond à des exigences relatives au contexte économique, notamment le marché de l'emploi avec des difficultés de recrutement.

    Nombreuses sont les études à confirmer que les entreprises font face à des difficultés de recrutement. D'après les chiffres de Pôle emploi, alors que deux projets de recrutement sur trois concernent des emplois durables (dont 45 % de CDI et 20 % de CDD de plus de six mois), les entreprises ont des craintes dans le recrutement de son personnel. En effet, dans son enquête annuelle des besoins en main d'œuvre des entreprises pour 2019, 50,1% des employeurs anticipent à nouveau de fortes difficultés pour recruter alors qu'ils étaient à 44,4 % en 2018 et 37,5 % en 2017. Cette part de recrutements jugés difficiles par les entreprises est à associer au nombre croissant de projets de recrutement (+ 350 000 projets en 2019).

    Ainsi, la fidélisation des salariés est une stratégie vitale pour les entreprises en manque de main d'œuvre, l'un des outils étant la revalorisation salariale des collaborateurs. La hausse des salaires peut alors être analysée sous l'angle de la pénurie de main d'œuvre. D'ailleurs, d'après la dernière enquête de l'observatoire du capital humain de Deloitte de février 2019, les entreprises privilégient les augmentations individuelles plutôt que les augmentations générales et collectives des collaborateurs. La hausse des salaires peut alors être motivée par la volonté de fidéliser les collaborateurs au sein de l'entreprise. Cela semble évident car, dans le même temps, la même étude nous annonce que seulement 27% des entreprises sondées ont déclaré que le contexte économique les avait incités à revoir leurs prévisions de salaire à la hausse (pour rappel : l'inflation annuelle hors-tabac en 2018 a atteint +1,6% en 2018 contre +1,0% en 2017).

    Cette lettre est réalisée par : Kader Berachoua, Stéphane Chen, Pierre-louis Passalacqua

    Les articles des experts SVP sur le même thème :