Social, finance, fiscalité, économie, réglementation, vie des affaires, information sectorielle…
interrogez les 200 experts SVP sur toutes vos questions professionnelles

    Skello, automatiser et simplifier les plannings

    04 October 2021

    Créée en mai 2016, la société SKELLO développe une plateforme de gestion des plannings d'équipes en mode SaaS. Tout d'abord positionnée sur le marché de l'hôtellerie-restauration, elle a étendu son offre vers le commerce de détail et la santé, en intégrant pour chaque cible, les contraintes réglementaires et les conventions collectives spécifiques.

    Le planning des collaborateurs, casse-tête ou outil de performance ?

    La solution d'optimisation et d'automatisation de la gestion des plannings développée par SKELLO s'appuie sur les contraintes métiers que sont les législations, conventions collectives et les règles internes pour élaborer automatiquement des plannings, à partir des informations fournies par le manager. Celui-ci n'a qu'à déterminer le nombre de collaborateurs nécessaires pour chaque poste de travail, les plages et taux horaires des salariés et la structure du planning pour le générer par l'intermédiaire de la fonction " Smart Planner ".

    La solution intègre des outils de communication en temps réel, de type chat, pour informer et échanger avec les collaborateurs. Elle permet également de gérer des tâches administratives (contrats types…) et d'extraire les variables de la paie pour les transmettre vers les principaux logiciels de paie du marché.

    Le développement du télétravail accélère les processus de transformation numérique

    Les études s'accordent sur un point, la crise sanitaire a fortement accéléré la transformation numérique des entreprises et tout particulièrement la digitalisation des processus RH. Selon le baromètre Tissot 2021, 61 % des RH interrogées estiment que le manque de temps et de ressources est la principale difficulté. L'étude montre également que 83 % des personnes interrogées déclarent utiliser des outils digitaux dans leur fonction RH, soit 7 points de plus qu'en 2020.

    Avec la numérisation des processus RH, au-delà des bulletins de paie dématérialisés, l'accès à l'information des salariés, la gestion des temps et des activités, les compétences, le suivi de l'intégration des nouveaux arrivants seront autant de tâches qui pourront être optimisées. Les gains en temps et en ressources pourront ainsi être reportés vers une meilleure approche des facteurs humains, fonction première et primordiale des directions des ressources humaines.

    Les processus RH, un vivier de compétences pour les startups françaises

    Les startups des RH sont particulièrement dynamiques en France. Si l'on observe de plus près la promotion 2021 de la French Tech 120, qui recense les 120 startups les plus talentueuses de l'écosystème numérique français, ce ne sont pas moins de 16 entreprises qui proposent des solutions à destination des DRH. Si Klaxoon, Payfit ou Talentsoft font parties des plus médiatiques, il existe indéniablement une émulation importante sur ce marché. Mais cet engouement est également la preuve d'une concurrence forte et il est probable que beaucoup ne seront plus présentes dans quelques années. La plupart auront été acquises par de plus grands éditeurs de solutions de gestion et c'est tout le mal qu'on leur souhaite car l'intégration dans une plus grande entreprise est souvent un excellent moyen de trouver les capitaux nécessaires à la recherche et au développement des solutions numériques.

    Une belle levée de fonds pour conquérir l'Europe

    A peine 2 ans après sa création, elle s'était déjà faite remarquée en décrochant le Galion Booster 2018, concours pour les jeunes pousses de moins de 3 ans développant une technologie disruptive ou une innovation de rupture, lui apportant un accompagnement et un accès à une infrastructure technologique, après une première levée de fonds de 300 000 euros en septembre 2016.

    En octobre 2018, elle obtenait plus de 6 millions d'euros auprès d'Aglaé Ventures et de XAnge, associés à des business angels, dont Jean-Baptiste Rudelle (Criteo), Thomas Landais (Doctolib) et Gilles Blanchard (SeLoger).

    Annoncée en septembre 2021, SKELLO a levé la belle somme de 40 millions d'euros en série B auprès de Partech et accompagnée par ses investisseurs historiques (Aglaé et XAnge) pour poursuivre le développement de sa solution. Grâce à cet apport, elle souhaite se développer en Europe et plus particulièrement en Allemagne et en Espagne. Elle compte actuellement 150 salariés mais vise un effectif de 300 collaborateurs d'ici fin 2022 et 500 d'ici deux ans.

    Cette lettre est réalisée par : Denis Kientz
    , Stéphane Chen
    , Pierre-louis Passalacqua

    Les articles des experts SVP sur le même thème :