Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Une semaine après sa publication, le guide pour les chantiers mis à jour

    16 avril 2020

    Afin de prendre en compte une information du gouvernement relative à un nouvel avis de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), l'organisme professionnel de prévention du BTP (OPPBTP) met à jour son guide de bonnes pratiques pour les chantiers.

    Modification du type de masque pour deux situations

    La modification apportée concerne les préconisations relatives aux types de masques mis à disposition soit lorsque le mode opératoire ne permet pas le respect des règles de distanciation, soit lorsque l'intervention se déroule chez des personnes à risque de santé (personnes âgées, diabétiques, ou encore femmes enceintes).

    Pour ces deux cas, les types de masques recommandés désormais sont des masques à usage " non sanitaire " de catégorie 1 avec une capacité de filtration de 90 à 95%, ou des masques de filtrations supérieures (FFP1 ou masques chirurgicaux).

    En revanche, lorsque les travailleurs sont amenés à intervenir chez des personnes malades, le port de masques chirurgicaux de type II-R (capacité de filtration de 98%) reste recommandé.

    Focus sur les masques à usage " non sanitaire "

    Au terme d'une démarche supervisée par l'ANSM, avec le soutien de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du Travail (ANSES), deux nouvelles catégories de masques à usage non sanitaire ont ainsi été créées, par une note d'information des ministères de la Santé, de l'Economie et des Finances, et du travail du 29 mars 2020 :

    - catégorie 1 : les masques filtrants individuels à usage des professionnels en contact avec le public,

    - catégorie 2 : les masques filtrants de protection à visée collective pour protéger l'ensemble d'un groupe (sans contact avec le public).

    Les masques filtrants de catégorie 1 sont destinés aux populations amenées à recevoir du public dans le cadre de leurs activités professionnelles. Ils ont des propriétés de filtration sur les particules émises de trois microns compatibles avec cette utilisation.

    Ceux de catégorie 2 sont destinés à l'usage d'individus ayant des contacts occasionnels avec d'autres personnes, dans le cadre professionnel. Ce masque pourra être porté par l'ensemble des individus d'un sous-groupe (entreprise, service…) ou en présence d'autres individus porteurs d'un masque d'une autre catégorie. Leurs propriétés de filtration sur les particules émises apportent un complément de protection aux gestes barrières.

    L'intérêt de ces nouvelles catégories est de réserver aux professionnels de santé les masques considérés comme dispositifs médicaux ou comme équipements de protection individuelle (EPI), possédant une capacité de filtration plus importante.

    Cette lettre est réalisée par : Laura Mansot
    , Pierre-louis Passalacqua

    Les articles des experts SVP sur le même thème :