Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Vente à emporter et livraison, la FoodTech au secours de la restauration

    30 avril 2020

    Ce restaurant est-il ouvert ? Et celui-là ? Pour répondre à ces questions, Deliveroo, La Fourchette, CentralApp et Choco, quatre acteurs de la FoodTech, se sont rapprochés pour créer un site internet reprenant la liste des restaurants qui réalisent, durant le confinement, des livraisons ou des ventes à emporter.

    Une plateforme solidaire qui aide les restaurateurs

    Les initiatives se multiplient pour aider les restaurateurs à trouver des solutions pendant la crise alors que la date de déconfinement sera annoncée fin mai pour la branche des bars hôtels et restaurants.

    Parmi elles, une nouvelle plateforme créée par Deliveroo, La Fourchette, CentralApp et Choco, 4 acteurs de la FoodTech, permet aux citoyens d'identifier l'offre disponible et de venir en aide aux professionnels de la restauration ; la nouvelle venue ayant été baptisée www.aide-aux-restaurateurs.fr. Leur objectif a été de renseigner, sur une plateforme, les restaurants qui sont fermés, ceux qui proposent de la vente à emporter ou de la livraison et les services disponibles.

    Cette plateforme répertorie déjà plus de 500 restaurants à travers la France. Elle est alimentée directement par les restaurants en temps réel afin d'informer ceux qui restent ouverts pendant le confinement et les services qu'ils proposent.

    D'autres sites comme sauvetonresto, jaimemonbistro.fr, jaimemonresto, lagrandebouffe.club, ont également été créés pour apporter de nouvelles solutions aux restaurateurs et permettre aux consommateurs de les soutenir alors que beaucoup risquent le dépôt de bilan.

    15 % des restaurateurs parisiens ouverts

    Les créateurs de la plateforme ont vu plusieurs tendances se dessiner sur le marché, le site y apportant une réponse. La demande du grand public pour les restaurants reste forte et ne se matérialise pas par des réservations compte-tenu des fermetures d'établissement mais par une demande importante pour la vente à emporter et les livraisons.

    A titre d'exemple, sur les 1 500 sites internet de restaurants gérés par CentralApp, 40 % du trafic habituel s'est maintenu malgré le contexte de crise sanitaire. Et selon les estimations de Choco, 15 % des restaurateurs seraient encore ouverts à Paris pour la livraison ou la vente à emporter. De son côté, Deliveroo a enregistré 1 400 nouveaux restaurants sur sa plateforme depuis le début du confinement.

    Adaptation des restaurateurs pour répondre aux contraintes

    Adaptation de l'offre et de la logistique en conséquence, nouvelle carte, nouvelle organisation avec les fournisseurs de produits frais, nouveaux canaux de distribution…, les restaurateurs ont dû innover pour s'adapter aux contraintes du confinement et répondre aux besoins des consommateurs.

    La plateforme permet aussi de venir en aide aux restaurants pendant le confinement en permettant aux consommateurs d'obtenir des bons d'achat auprès des établissements qui leur permettront à la fois de profiter d'un bon repas à la réouverture mais surtout d'aider les professionnels à maintenir de la trésorerie et payer leurs charges.

    Le Ministère de l'Economie apporte ses conseils aux restaurateurs

    Le Ministère de l'Économie et des Finances rappelle sur son site que la vente à emporter et la livraison de repas à domicile reste autorisée à condition qu'elle se fasse sans contact, afin d'assurer une protection maximale des personnes qui préparent les repas, des livreurs et des clients.

    Le Ministère a proposé sur son site une fiche pratique qui reprend la liste des précautions sanitaires à respecter dans le cadre de la livraison de repas à domicile.

    www.economie.gouv.fr/coronavirus-guide-des-precautions-sanitaires-livraison-repas

    Cette lettre est réalisée par : Tanguy Audureau
    , Pierre-louis Passalacqua

    Les articles des experts SVP sur le même thème :