SVP
Note d'expert

Un agent public peut-il demander communication du rapport du médecin agréé dans le cadre d'un dossier d'imputabilité au service d'un accident de service ?

Date de publication
Temps de lecture
1min

N.B. : Cette note d’Expert a vocation à illustrer une typologie de contenu à forte valeur ajoutée offerte aux clients SVP. Cet exemple en particulier peut avoir évolué depuis sa date de création. Pour visualiser les dernières mises à jour, connectez-vous à votre espace client ou contactez notre service commercial.

Points à retenir :

  • Loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, article 21 bis ;
  • Décret n°86-442 du 14 mars 1986 relatif à la désignation des médecins agréés, à l'organisation des comités médicaux et des commissions de réforme, aux conditions d'aptitude physique pour l'admission aux emplois publics et au régime de congés de maladie des fonctionnaires, article 19-1 ;
  • Conseil national de l'ordre des médecins ;
  • Règles et procédures du contrôle médical des fonctionnaires, DGAFP.

  • L'administration amenée à se prononcer sur l'imputabilité au service d'une maladie ou d'un accident au titre desquels est demandé un congé de maladie, peut, en tant que de besoin, consulter un médecin expert agréé.
  • La seule partie du rapport communicable à l'administration consistera dans les conclusions administratives, la partie médicale ne pouvant en aucun cas lui être transférée eu égard au respect du secret médical dû à l'agent.
  • L'agent en revanche, étant le principal concerné, peut avoir communication de la partie administrative et médicale de son dossier.

Information juridique et réglementaire

Sécurisez votre gestion quotidienne et accélérez votre développement.

Voir l'offre

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.