SVP
Note d'expert

Un acheteur public peut-il conclure un marché public avec un effet rétroactif ?

Date de publication
Temps de lecture
1min

N.B. : Cette note d’Expert a vocation à illustrer une typologie de contenu à forte valeur ajoutée offerte aux clients SVP. Cet exemple en particulier peut avoir évolué depuis sa date de création. Pour visualiser les dernières mises à jour, connectez-vous à votre espace client ou contactez notre service commercial.

Points à retenir :

  • Article 103 du décret du 25 mars 2016 relatif aux marchés publics
  • Conseil d’Etat, 19 novembre 1999, N° 176261
  • En principe, les marchés publics prennent effet à la date de la notification du marché conformément aux dispositions de l’article 103 du décret du 25 mars 2016.
  • Toutefois, des prestations éxécutées « hors marché » semblent pouvoir être régularisées, sous l’appréciation souveraine du juge, par la signature d’un marché public avec effet rétroactif afin d’en permettre le paiement et régulariser la situation.
  • Le Conseil d’Etat rappelle à ce titre qu’ « aucune disposition législative ou réglementaire et aucun principe général du droit ne fait obstacle à ce que des stipulations d'un contrat produisent des effets rétroactifs entre les parties, à condition que ces effets ne s'étendent pas à des personnes qui ne seraient pas parties au contrat ».

Information juridique et réglementaire

Sécurisez votre gestion quotidienne et accélérez votre développement.

Voir l'offre

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.