SVP
Note d'expert

Quelle est la réglementation applicable en matière de remboursement de frais de déplacement des conseillers municipaux ?

Date de publication
Temps de lecture
2min

N.B. : Cette note d’Expert a vocation à illustrer une typologie de contenu à forte valeur ajoutée offerte aux clients SVP. Cet exemple en particulier peut avoir évolué depuis sa date de création. Pour visualiser les dernières mises à jour, connectez-vous à votre espace client ou contactez notre service commercial.

Points à retenir :

  • Articles L. 2123-18 et suivants du Code général des collectivités territoriales 
  • Articles R. 2123-22-1 et suivants du Code général des collectivités territoriales
  • Association des maires de France, Statut de l'Elu local, Juillet 2018
  • A titre liminaire, il convient d'indiquer que des conseillers municipaux peuvent prétendre au remboursement des frais nécessités par l’exécution d’un mandat spécial, ou frais de mission, ainsi qu'au remboursement des frais de déplacement pour se rendre à des réunions.
  • En premier lieu, pour obtenir le remboursement des dépenses engagées dans le cadre d’un déplacement ou d’une mission, l’intéressé doit agir au titre d’un mandat spécial, c’est-à-dire d’une mission accomplie, en matière municipale par exemple, dans l’intérêt de la commune, par un membre du conseil municipal et avec l’autorisation de celui-ci. (article L. 2123-18 du CGCT)
  • A cet égard, l'AMF a eu l'occasion de préciser que "La notion de mandat spécial exclut toutes les activités courantes de l’élu et doit correspondre à une opération déterminée, de façon précise, quant à son objet (organisation d’une manifestation - festival, exposition, lancement d’une opération nouvelle, etc.), et limitée dans sa durée. Le mandat spécial doit entraîner des déplacements inhabituels et indispensables. Un élu ne peut ainsi prétendre au remboursement de ses frais de déplacement pour se rendre à la préfecture ou à la sous-préfecture par exemple dans le cas d’un mandat spécial."
  • En second lieu, Il résulte des dispositions de l'article L. 2123-18-1 du CGCT que "Les membres du conseil municipal peuvent bénéficier du remboursement des frais de transport et de séjour qu'ils ont engagés pour se rendre à des réunions dans des instances ou organismes où ils représentent leurs communes ès qualités, lorsque la réunion a lieu hors du territoire de celle-ci." Ces frais donnent lieu à remboursement dans les conditions prévues à l'article R. 2123-22-2 du CGCT. 

Veille métier secteur public

Chaque jour, retrouvez la sélection des actualités clés qui impactent le quotidien des décideurs publics

Voir l'offre

Pour ne rien manquer

inscrivez-vous à notre newsletter

Cochez cette case si vous acceptez de recevoir notre newsletter. Afin d'en savoir plus sur l'utilisation de vos données personnelles, rendez-vous sur notre politique de confidentialité de protection des données personnelles. Dans le cas où vous voudriez vous désinscrire de votre newsletter, cliquez sur le lien se trouvant en bas de celle-ci afin de nous notifier de votre décision.