Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Contrat de travail : les obligations de l'employeur

    Le contrat de travail est un contrat synallagmatique, c'est-à-dire un contrat par lequel deux contractants (l’employeur et le salarié) s’obligent réciproquement. Par la relation de travail, le salarié s’engage à travailler pour le compte et sous la direction d’un employeur moyennant rémunération. Dès la signature du contrat de travail, de quelque nature qu’il soit, l’employeur doit non seulement fournir du travail, verser la rémunération correspondante mais également exécuter le contrat de travail de bonne foi en respectant les droits du salarié.



    Le contrat de travail implique la fourniture du travail



    Sauf circonstances particulières (force majeure, réduction ou interruption temporaire de l’activité au titre de l’activité partielle …), l’employeur est tenu, pendant toute la durée du contrat de travail, de fournir au salarié le travail convenu et les moyens nécessaires pour exécuter la prestation de travail. Le contrat de travail ne peut pas contenir une clause permettant à l’employeur de se libérer de son obligation de fournir du travail. Ainsi il n’est pas possible de prévoir qu’entre deux missions confiées au salarié le contrat de travail est suspendu. L’employeur doit fournir les instruments et moyens pour exécuter la prestation prévue au contrat de travail. Il s’agit principalement de la mise à disposition d’un local, d’outils et d’équipements de travail (équipement de protection individuelle et leur entretien) ou du remboursement des frais professionnels exposés par le salarié pour les besoins de son activité professionnelle et dans l’intérêt de l’employeur. A défaut de respecter ses obligations, l’employeur s’expose à des sanctions : résiliation judiciaire du contrat de travail aux torts de l’employeur ou prise d’acte de la rupture du contrat de travail produisant les effets d’un licenciement sans cause réelle et sérieuse. La fourniture du travail n’est pas la seule obligation que l’employeur doit respecter, il doit également verser, en contrepartie de la prestation de travail, une rémunération.



    L’exécution de la prestation prévue au contrat de travail entraîne le versement de la rémunération



    En contrepartie du travail fourni, le salarié reçoit de l’employeur la rémunération prévue au contrat de travail. A l’inverse, l’obligation de verser le salaire disparaît lorsque le travail n’a pas été effectué, excepté dans l’hypothèse où l’inexécution du travail est imputable à l’employeur. Une retenue sur salaire peut alors être opérée sur la rémunération. Elle doit correspondre strictement à la durée de l’absence (rapport entre la rémunération mensuelle prévue au contrat de travail et le nombre d’heures d’absence). Outre le salaire proprement dit, l’employeur doit verser les accessoires éventuellement prévus dans le contrat de travail (par exemple les avantages en nature), ainsi que les cotisations sociales patronales et salariales (sécurité sociale, chômage, retraite complémentaire). En matière de rémunération, l’employeur doit être vigilant. Il est non seulement tenu de respecter le montant du salaire prévu au contrat de travail mais il doit également répercuter les éventuelles hausses de salaire prévues par la loi (augmentation du SMIC), la convention collective applicable dans l’entreprise, les accords collectifs internes ou les usages pratiqués. Le contrat de travail doit ainsi être exécuté de bonne foi dans le respect des droits du salarié.



    Le contrat de travail doit s’exécuter de bonne foi dans le respect des droits du salarié



    Le code du travail impose à l’employeur d’exécuter loyalement le contrat de travail. A défaut le salarié est fondé à réclamer des dommages et intérêts en réparation du préjudice subi. La notion d’exécution du contrat de travail de bonne foi recouvre différents éléments. Il s’agit notamment de l’information en matière de prévoyance complémentaire, du respect des obligations patronales en matière d’hygiène et de sécurité (formation à la sécurité, protection contre le tabagisme…), de la mise en place d’un entretien professionnel tous les deux ans, du respect des droits et des libertés individuelles du salarié, de l’obligation de non-discrimination ou de la protection contre le harcèlement sexuel ou moral. Le code du travail fait également obligation à l’employeur d’assurer l’adaptation des salariés à l’évolution de leur emploi, des technologies et des organisations pendant la durée du contrat de travail. Il doit à ce titre proposer des formations au salarié tout au long de sa carrière. Cette obligation de veiller au maintien de la capacité à occuper son emploi relève de l’initiative de l’employeur, il importe peu que le salarié n’ai émis aucune demande de formation au cours de l’exécution du son contrat de travail. La signature du contrat de travail emporte pour l’employeur le respect de beaucoup d’obligations. Tout manquement à celles-ci entraînant la réparation du préjudice subi et/ou la rupture du contrat de travail, il est important d’en saisir les contours. Cass. soc. 8 mars 2012 n°10-30195 Cass. soc. 21 mai 2008 n°06-44044 Cass. soc. 3 juillet 2001 n°99-43361 Cass. soc. 11 février 1982 n°80-40359 Article L 1222-1 du code du travail Article L 932-6 du code de la sécurité sociale Article L 4141-2 du code du travail Articles L 3512-8 et L 3513-6 du code de la santé publique Article L 6315-1 du code du travail Article L 1121-1 du code du travail Articles L 1152-1 et L 1153-1 du code du travail Articles L 1132-1 et suivants du code du travail Article L 6321-1 du code du travail



    Ressources humaines : les compétences des experts SVP

    Ressources humaines - les articles de nos experts

    Les articles des experts SVP sur le même thème

    Brexit : Comment se rendre au Royaume-Uni à partir du 1er janvier 2021 ?

    Le 31 décembre 2020 s'achèvera la phase de transition: le Royaume-Uni va sortir de l'Union européenne sans qu'aucune négociation n'ait malheureusement aboutie. De nombreux Français s'interrogent alors : à partir du 1er janvier 2021, pourra-t-on se rendre au Royaume-Uni et à quelles conditions ?

    Lire la suite >>


    Congé de deuil d'un enfant : précisions de l'Assurance Maladie

    Une circulaire de la Caisse Nationale d'Assurance Maladie du 15 décembre 2020* fait le point sur les règles relatives au congé de deuil en cas de décès d'un enfant de moins de 25 ans ou d'une personne âgée de moins de 25 ans à charge effective et permanente.

    Lire la suite >>


    Le marché français des masques chirurgicaux

    Les questions que vous vous posez sur ce marché : que représente le secteur en France ? Quelles sont ses perspectives de développement ? Quels en sont les principaux acteurs, leurs offres, leurs implantations et leur stratégie ? Que vous soyez acheteur, responsable marketing, directeur financier... vous pouvez obtenir une analyse complète du marché français des masques chirurgicaux, adaptée à votre besoin.

    Lire la suite >>


    Covid-19 : qui peut faire les tests RT-PCR et antigéniques et dans quelles conditions

    Les tests virologiques (RT-PCR) permettent de déterminer si une personne est porteuse du virus au moment du test, grâce à un prélèvement par voie nasale. L'analyse prend plusieurs heures en laboratoire. Les tests antigéniques détectent la présence du virus ou de fragments de virus SARS-CoV-Ils sont réalisés à partir de prélèvements dans le nez, par écouvillon. Le résultat du test est disponible en 30 minutes. Ces tests et prélèvements peuvent être réalisés auprès de plusieurs catégories de professionnels de santé.

    Lire la suite >>


    Congés payés, recours aux contrats courts et prêt de main d’œuvre : prolongation de plusieurs mesures dérogatoires

    Une ordonnance* publiée au Journal officiel du 17 décembre 2020 prolonge diverses mesures relatives aux congés payés et jours de repos, aux contrats courts et au prêt de main-d’œuvre issues de l'ordonnance n° 2020-323** et de la loi n° 2020-734*** initialement applicables jusqu'au 31 décembre 2020.

    Lire la suite >>


    Indices des prix à la consommation – novembre 2020

    Consultez les dernières valeurs de l'indice des prix à la consommation France Entière et Ménages Urbains parues le 15/12/2020 et téléchargez l'évolution des IPC depuis janvier 2018

    Lire la suite >>


    Covid-19 : les politiques salariales en temps de crise sanitaire

    L'année 2020, marquée par deux confinements et une crise forte pour de nombreux secteurs économiques, sera aussi touchée en termes de rémunérations. Comment les entreprises ont-elles – ou vont-elles – réagir face à cette situation ? Quel est le ressenti des salariés ?

    Lire la suite >>


    Brexit : quelles sont les démarches à accomplir pour les Français vivant et travaillant au Royaume-Uni ?

    Plus que quelques jours avant le 31 décembre 2020, date qui signe la fin de la période de transition et la sortie définitive du Royaume-Uni de l'Union européenne. Quelles démarches doivent accomplir les Français souhaitant continuer à vivre/ travailler au Royaume-Uni ?

    Lire la suite >>


    La qualité de vie au travail comme fer de lance du recrutement

    Créée en mai 2014, la société Coruscant édite des médias thématiques dédiés à l'emploi. Toutefois, elle est plus connue par la plateforme d'informations et de recrutement qu'elle gère, " Welcome to the jungle ". Son produit phare, que vous nommerez WTTJ pour démontrer que vous faites partie des initiés, cible l'emploi et le recrutement des jeunes adultes, ceux que l'on appelle les " millenials " car ils sont nés entre le début des années 80 et la fin des années 90 ou encore la génération Y représentant, parait-il, la trace du fil de leur baladeur sur leur torse.

    Lire la suite >>


    SMIC pour 2021 : revalorisation de 0,99%

    Le décret n°2018-1598 du 16 décembre 2020*, publié au Journal officiel du 17 décembre, revalorise le salaire minimum de croissance (SMIC) de 0,99 % pour 2021.

    Lire la suite >>