Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

    Rupture période d'essai

    Lorsque l’employeur estime que la période d’essai du salarié n’est pas concluante, il peut décider de rompre celle-ci pour mettre fin au contrat de travail. En principe, il n’est pas nécessaire de motiver la rupture de la période d’essai. Toutefois, il existe une exception à ce principe lorsque la rupture de l’essai est justifiée par un comportement fautif du salarié. Il convient également d’être vigilant et de ne pas justifier la rupture de la période d’essai par un élément abusif ou discriminatoire.

    - La rupture de la période d’essai par l’employeur n’a pas à être motivée

    La résiliation du contrat de travail est encadrée par le code du travail, qu’il s’agisse du licenciement, de la démission, de la rupture conventionnelle ou de la rupture du contrat à durée déterminée. La période d’essai, qui se situe au début du contrat de travail et qui permet notamment à l’employeur d’évaluer les compétences du salarié, bénéficie d’un statut particulier. Les conditions et procédures attachées aux différents types de rupture ne sont pas applicables à la rupture de la période d’essai.

    En conséquence, sauf abus, l’employeur bénéficie d’un droit de résiliation discrétionnaire et il n’a pas besoin de donner au salarié les motifs qui l’ont conduit à mettre fin à la période d’essai. Le code du travail n’impose en effet ni entretien préalable, ni lettre de notification motivée. L’employeur peut donc simplement informer le salarié de sa décision de mettre fin à la période d’essai. Pour des raisons de preuve, il est néanmoins conseillé de notifier par écrit cette décision.

    Si la loi n’impose, en principe, aucune motivation de la rupture de la période d’essai, la convention collective applicable dans l’entreprise devra être vérifiée, puisqu’elle peut prévoir des dispositions particulières concernant la rupture de la période d’essai, que ce soit en termes de formalisme ou de motivation. L’employeur devra être également vigilant lorsqu’il met fin à la période d’essai pour faute.

    - La rupture de la période d’essai par l’employeur pour faute doit être motivée

    Les juges ont précisé que la procédure disciplinaire doit être appliquée lorsque l’employeur invoque une faute commise par le salarié comme motif de rupture de la période d’essai. A défaut, le salarié peut prétendre à des dommages et intérêts pour non-respect de la procédure disciplinaire, ce qui ne remet pas en cause la rupture en elle-même.

    Les dispositions du code du travail relatives au droit disciplinaire sont indépendantes de celles concernant la rupture du contrat de travail. Si ces dernières ne sont pas applicables à la rupture de la période d’essai, il en est autrement des règles de droit disciplinaire. Elles concernent l’exécution du contrat de travail et sont applicables à toute mesure de nature à affecter immédiatement ou non la présence du salarié dans l'entreprise, sa fonction, sa carrière ou sa rémunération, même pendant la période d’essai.

    Rappelons que la procédure disciplinaire nécessite un entretien préalable à la sanction, qui sera ici la rupture de la période d’essai, ainsi que la notification motivée de la sanction. Les griefs retenus contre le salarié et qui ont conduit à la rupture de la période d’essai, sont notifiés par écrit et remis en main propre contre décharge ou par lettre recommandée avec avis de réception.
    En cas de contentieux, le contrôle des juges portant sur la rupture de la période d’essai n’est pas réservé à l’application de la procédure disciplinaire, il est étendu aux motifs ainsi qu’aux circonstances de la rupture de l’essai et s’exerce dans la limite de l’abus de droit.

    - La rupture de la période d’essai par l’employeur ne peut pas être fondée sur un motif abusif ou discriminatoire

    Au vu de la jurisprudence, la rupture de la période d’essai est déclarée abusive lorsque la décision de l’employeur n’est pas motivée par des raisons professionnelles. Il en est ainsi lorsque l’employeur a agi précipitamment en mettant fin à la période d’essai quelques jours après le début du contrat de travail, ne laissant pas le temps au salarié de faire ses preuves. Est également considérée comme abusive la rupture de la période d’essai fondée sur un motif étranger aux capacités professionnelles du salarié : suppression du poste du salarié, réclamation d’une salariée au sujet de sa rémunération, refus du salarié d’accepter une modification de son contrat de travail.

    En outre, le motif invoqué par l’employeur ne doit pas être discriminatoire. Les juges ont en effet sanctionné les employeurs qui ont mis fin à la période d’essai en raison de l’état de grossesse de la salariée ou de la maladie du salarié.

    La rupture abusive ou discriminatoire de la période d’essai ouvrant droit pour le salarié à des dommage et intérêts pour réparation du préjudice subi, il est important pour l’employeur de bien caractériser les motifs entrainant la fin de l’essai, même s’il n’est pas nécessaire, en principe, d’en informer le salarié.

    - Article L 1231-1 du code du travail
    - Cass. soc. 10 mars 2004 n°01-44750
    - Cass. soc. 11 janvier 2012 n°10-14868
    - Cass. soc. 30 novembre 2011 n° 10-30535
    - Cass. soc. 20 octobre 1998 n° 97-41087
    - Cass. soc. 4 juillet 2001 n° 99-44469
    - Cass. soc. 16 février 2005 n°02-43402
    - Articles L 1132-1 à L 1132-4 du code du travail

    Ressources humaines : les compétences des experts SVP

    Ressources humaines - les articles de nos experts

    Les articles des experts SVP sur le même thème

    Droit des affaires : les principaux textes de décembre 2011

    Retrouvez notre sélection des principaux textes du mois de décembre 2011 : procédure et tribunaux, procédure civile d'exécution, procédure pénale, consommation, avocat, garantie financière du travail temporaire, usure, barème des saisies des rémunérations, rentes viagères, radiation d'office du RCS, commissaire aux comptes...

    Lire la suite >>


    Après la bûche, le mille-feuille.

    L'article 75 de la loi de finances rectificative pour 2011 qui modifie l'article L2333-6 du CGCT, crée la possibilité pour les EPCI à fiscalité propre, compétents en matière de voirie ou comptant sur leur territoire une ou plusieurs ZAC d'intérêt communautaire ou zones d'activités économiques, d'instituer et de percevoir la TLPE, en lieu et place de tout ou partie de leurs communes membres.

    Lire la suite >>


    Ikea ou l'évènementiel original

    Du 9 au 14 janvier, des occupants sélectionnés investiront un appartement Ikea dans...le métro. Les passants pourront les suivre dans leur quotidien et pourront dans un deuxième appartement examiner de plus près les meubles utilisés. Décidément Ikéa collectionne avec habileté les opérations évènementielles vraiment singulières qui ont toutes les chances d'être remarquées.

    Lire la suite >>


    Expatriés, n'oubliez pas la douane lors de votre déménagement !

    Si le salarié transfère sa résidence dans un pays appartenant à l'Union européenne, les démarches douanières à accomplir sont plutôt allégées. En revanche, s'il quitte la France pour un pays tiers, il doit s'affranchir de certaines formalités détaillées ci-dessous.

    Lire la suite >>


    Indemnités journalières maladie : précisions sur le nouveau mode de calcul

    Une circulaire n°DSS/SD2/2011/497 du 30 décembre 2011 explique le nouveau mode de calcul des indemnités journalières maladie, qui s'applique depuis le 1er janvier 2012.

    Lire la suite >>


    WHO'S NEXT Prêt-à-Porter 2012

    Les principaux salons professionnels de mode se rapprochent en ce mois de janvier et ouvriront leurs portes du 21 au 24 janvier 2012 à Paris Porte de Versailles. 2500 marques de prêt-à-porter et d'accessoires seront présentées au travers de six univers: Fame, Private, Mr Brown, Première Classe, Le Cube, Mess Around.

    Lire la suite >>


    Les réseaux sociaux : opportunités pour la gestion des connaissances

    En 2011, l'augmentation de la puissance des réseaux sociaux dans la gestion des savoirs a été confirmée. La nouvelle économie des connaissances ne pourra qu'en bénéficier. En effet, la gestion des savoirs est désormais une réalité de l'entreprise et la connaissance est un enjeu économique important du futur.

    Lire la suite >>


    Secteur public: les textes du mois de décembre

    Traditionnellement le mois de décembre reste un mois chargé en actualité textuelle. Aussi, nous aborderons la loi de finances dans une publication ultérieure. Au programme: urbanisme, marchés public, fonction publique, comptabilité, contentieux, baux emphytéotiques administratifs...

    Lire la suite >>


    Assurance maladie : fraudes, activités fautives et abusives

    Une circulaire CNAMTS n°1-2012 du 2 janvier 2012 précise les éléments caractérisant la fraude, les activités fautives et abusives.

    Lire la suite >>


    Comment aider un salarié à préparer son départ à l'étranger auprès de l'administration fiscale ?

    Qu'il soit expatrié ou détaché à l'étranger, le salarié doit avant de partir faire différentes demandes à l'administration fiscale, en particulier s'il devient désormais imposable à l'étranger.

    Lire la suite >>